En route vers le NoSQL

Le NoSQL pour relever le défi du big data

Avant tout, notons que le terme "NoSQL" signifie "not only SQL". Ce terme désigne des bases de données qui ne sont pas construites selon une architecture relationnelle classique. A l'origine, le NoSQL a été développé pour gérer de grandes quantités de données, ou "big data".

Depuis quelques années, l'utilisation des bases de données NoSQL telles que MongoDB a tout simplement explosé dans le monde entier.

Pas de relations entre les données

La principale différence entre une base de données SQL et NoSQL réside dans la présence de relations entre les données.

En effet, avec une base de données relationnelle, on retrouvera des tables constituées de colonnes ayant des relations (one to one, many to one, one to many, etc.), d'où son nom.

En NoSQL, il n'y en a pas, et les données sont stockées par clé/valeur, par colonnes, par documents ou encore par graphes.

Gain considérable de performances

On entend souvent dire que les bases de données NoSQL sont plus performantes que les bases de données relationnelles classiques, et c'est tout à fait vrai ! Une seconde différence majeure réside dans la façon dont les données sont traitées.

Avec une base de données NoSQL, on utilise une mise à l'échelle dite "horizontale" ou "horizontal scaling", contrairement aux bases de données relationnelles qui utilisent une mise à l'échelle "verticale" ou "vertical scaling".

Concrètement, avec une mise à l'échelle verticale, on augmente la puissance du serveur hébergeant la base de données pour obtenir de meilleures performances, et ainsi mieux supporter une grande quantité de requêtes.

Avec une mise à l'échelle horizontale, une base de données va être partagée entre plusieurs serveurs, on appelle ce regroupement une "pool". Avec cette méthode, on utilise tout simplement plus ou moins de serveurs pour gérer une plus ou moins grande quantité de données.

Le mot de la fin

Pour terminer, notons que même si les bases de données NoSQL sont plus performantes, elles ont du renoncer à certaines fonctionnalités qu'utilisent les bases de données relationnelles, par exemple les transactions (qui permettent d'assurer l'intégrité de l'exécution de plusieurs requêtes). Avant de s'orienter vers du NoSQL, il faudra donc faire attention à la manière de structurer ses données, qui n'auront plus aucune relation entre elles.

Développement web

Nos expertises

Conception de sites et d'applications web

Aujourd'hui, posséder un site ou une application web est incontournable pour développer vos activités. Il représente vos valeurs et celles de votre entreprise tout en pérennisant vos activités. 

Que vous ayez des besoins classiques à travers un site vitrine, un blog, un site e-commerce ou instutionnel, ou bien des besoins plus spéficiques nécessitant le développement d'une application spécifique, notre équipe technique est là pour vous aider !

Prestations de services personnalisées

Selon vos besoins, nos développeurs peuvent vous accompagner et venir renforcer vos équipes techniques dans vos développements spécifiques.

Nous pouvons notamment vous aider dans le cadre de développements sous PHP, Symfony et Drupal. Nous gérons également d'autres aspects plus techniques tels que la mise en place d'environnements d'hébergement sécurisés, le CI/CD via Gitlab, ou encore la containerisation sous Docker.

Tierce Maintenance Applicative (TMA)

Nous vous proposons une offre de Tierce Maintenance Applicative (TMA) afin de mettre régulièrement à jour vos solutions (audit, assistance et formation, conseils et préconisations, adaptation graphique, adaptation technique).

Nous mettons un point d'honneur à suivre l'état de santé de vos sites et applications web tout au long de leur cycle de vie, et nous veillons à ce qu'ils soient opérationnels en toutes circonstances.